Actualités

  • C’est bientôt la rentrée à l’INP-HB!

    MAREMA, le “MAster Ressources en Eau et Risque Environnemntaux dans les Metropoles Africaines” va bientôt ouvrir ses portes à l’Institut National Polytechnique Félix Houphoüet Boigny (Côte d’Ivoire). Spécialité visée : Ressources en eau et risques hydrologiques

    Pour les étudiants intéressés :
    l’appel à candidature sera ouvert du 17 sept au 06 octobre 2018
    le début des cours est prévu pour le 15 octobre

    Pour plus d’informations, surveillez leur site web et contactez KOUAKOU Koffi Eugène

    publié le 27/09/2018
  • Le MOOC en français sur l’hydrodynamique des sols

    Ce 3 septembre 2018 a été lancée la troisième édition de notre MOOC en français sur l’hydrodynamique des sols. Ce cours gratuit, préparé par 8 enseignants-chercheurs d’universités francophones européennes et africaines avec l’appui de RESCIF (Réseau d’excellence des Sciences de l’ingénieur), s’adresse à des étudiants de début de master, fin de licence/bachelier et des professionnels dans le domaine des sols. Il reprend les bases de l’hydrodynamique des sols depuis la description des propriétés de bases jusqu’aux transferts en non saturé.


    Il est entièrement gratuit et ouvert. Les inscriptions peuvent se faire jusqu’en novembre :

    https://www.edx.org/course/leau-et-les-sols-hydrodynamique-des-louvainx-louv18x.


    publié le 06/09/2018
  • la maquette du master MAREMA n'a plus qu'à être accréditée

    L’atelier à mi-parcours du projet Erasmus + Capacity building MAREMA (MAster régional Ressources en Eau et Risques Environnementaux dans les Métropoles Africaines) s’est tenu à Abidjan du 17 au 20 avril 2018. Hébergé par l’Université Nangui Abrogoua, l'atelier a réuni une vingtaine de représentants du consortium MAREMA qui comprend l'Université de Montpellier (UM), l'Université Grenoble Alpes (UGA), l'Université catholique de Louvain (UCL), l'Université de Barcelone (UB), l'Université Nangui Abrogoua (UNA), l'Université Abomey Calavi/Institut national de l’eau (UAC), l'Université de Ngaoundéré (UNg), l'Université Yaoundé I (UY1), l'Institut national Polytechnique Houphouët Boigny (INPHB), l'AUF et l'IRD.


    Cet atelier a permis de finaliser la maquette du master MAREMA. Le master porté par les 5 universités africaines avec l’appui des partenaires européens, fonctionnera avec un tronc commun en master 1 et des spécialités en master 2 ciblant respectivement la qualité des eaux à l'UNA, les risques hydrologiques à l'INPHB, les pollutions naturelles et anthropiques à l'UY1, les aménagements hydrauliques à l'UNg et les usages de la ressource en eau à l'UAC.

    Les étudiants du master bénéficieront d’un enseignement de haut niveau, adossé à la recherche – et en particulier aux dispositifs et projets de l’IRD et ses partenaires – et résolument tourné vers le monde socioéconomique : les employeurs seront invités à donner leur avis sur la maquette à l’automne, à l’occasion d’un premier forum « formation-emploi » Cette nouvelle offre de formation sera également l'occasion de promouvoir des méthodes pédagogiques innovantes (MOOC, mais également dispositifs de classes inversées, écoles de terrain, approches par projet) et de développer la capture vidéo des enseignements délivrés en salle pour constituer une bibliothèque de ressources numériques mutualisées. In fine, le master MAREMA formera des experts et des scientifiques spécialistes des questions d’eau et d’environnement dans les villes, contribuant ainsi à répondre à l’Objectif du Développement Durable 6 (Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau).

    A l’occasion des cérémonies d’ouverture et de clôture de l’atelier, présidées par le Président de l’UNA, Professeur Tano Yao, et lors du comité de pilotage du projet, les représentants des institutions ont renouvelé leur engagement à accréditer le diplôme MAREMA en vue de la prochaine rentrée universitaire (2018-2019). La seconde phase du projet sera consacrée à la mise en place des enseignements, des premières mobilités étudiantes et enseignantes et d’un plan qualité, avec l’ambition de favoriser la reconnaissance de MAREMA au plan régional et international.


    publié le 03/05/2018
  • une école de terrain fructueuse autour de la Lagune d'Aghien

    Du 5 au 9 février 2018, le bassin péri-urbain de la rivière Djibi suivie depuis 2015 dans le cadre du projet « Lagune Aghien : une ressource d’eau potable pour la ville d’Abidjan ? » a été le cadre d’une école de terrain organisée par l’Université Nangui Abrogoua (UNA) et l’IRD. Dix étudiants sélectionnés à la fin de la première année du Master GéoSciences et Environnement de l’UNA ont alterné durant une semaine, pratiques de terrain et interprétations à l’Université.

    Par sa forme et son contenu, cette école préfigure celles à venir dans le cadre du Master Ressources en Eau et Risques environnementaux dans les Métropoles Africaines. Une question de recherche est soumise aux étudiants en début de semaine. En s’appuyant sur une batterie de méthodes et d’instruments à leurs dispositions, les étudiants tentent d’y répondre. L’école se veut non comme une succession de travaux pratiques de terrain mais une initiation à la recherche et à l’autonomie.

    Les étudiants ont eu à caractériser et définir l’origine des écoulements d’étiage sur un tronçon de la Djibi puis à caractériser le contact nappe-lagune au débouché de la Djibi dans la lagune Aghien. Sur la Djibi, 3 ateliers étaient proposés : jaugeage au courantomètre, mesures des paramètres physico-chimiques et capture de macro-invertébrés. De retour au laboratoire, les étudiants ont analysé la faune, dépouillé les jaugeages et réalisés des analyses sur les prélèvements d’eau. L’ensemble a permis de définir l’écoulement dans le bief principal comme pollué mais partiellement dilué par des sources provenant de la nappe d’Abidjan. Par des sondages électriques en bord de lagune, la transition entre les grés constituant l’aquifère et le comblement quaternaire de la lagune a pu être identifié.


    publié le 02/05/2018
  • Des enseignants européens interviennent dans les formations MAREMA

    Les mobilités d'enseignement ont commencé! Pendant que les mobilités entre partenaires porteurs sont en train de se concrétiser, les mobilités d'enseignants européens vers les partenaires porteurs quant à elles ont débuté


    Ainsi, Jean-Pierre Vandervaere, de l'Université Grenoble Alpes, vient de donner un cours aux M1 et M2 Génie Rural et Maîtrise de l'Eau de l'Université Abomey Calavi sur l'eau et les sols : processus dans les bassins versants, contextes sahélien et soudanien, techniques de mesures pour le contexte africain, modélisation. Les prochaines interventions aborderont des thématiques aussi diverses que l'évaluation de la ressource en eau souterraine, le diagnostic et la prévention des pollutions des eaux, les traitements naturels des eaux usées ou le fonctionnement des ouvrages hydrauliques.


    publié le 06/04/2018
  • source:https://www.nerdwallet.com/blog/loans/student-loans/scholarships-african-americans/

    Ecole de terrain pilote en Côte d'Ivoire

    Cette semaine a lieu la première école de terrain organisée conjointement par l’Université Nangui Abrogoua, l’Institut National Polytechnique Houphoüet Boigny et l’Institut de Recherche pour le Développement. Une vingtaine d’étudiants peuvent ainsi bénéficier d’une formation de qualité sur des terrains allant d’Abidjan à Yamossoukro en passant par Toumodi. Pour de plus amples informations cliquez ici


    publié le 07/02/2018
  • source:https://www.nerdwallet.com/blog/loans/student-loans/scholarships-african-americans/

    MAREMA a publié sa première lettre d'informations!

    Vous pouvez ainsi avoir une vue d'ensemble sur les activités et résultats obtenus jusqu'à aujourd'hui ainsi que sur les prochaines échéances. Pour la télécharger, cliquez ici


    publié le 27/09/2017
  • source:https://www.nerdwallet.com/blog/loans/student-loans/scholarships-african-americans/

    Formation des enseignants aux méthodes pédagogiques innovantes

    Du 28 au 31 août, des enseignants des 5 établissements partenaires se retrouvent à Yaoundé (Cameroun) pour se former à de nouvelles méthodes pédagogiques innovantes. Au programme : méthodes pédagogiques innovantes (approche par problèmes, classes inversées, mini-projets) et outils numériques (MOOC, SPOC de remise à niveau). L’objectif est de donner des clés pour aménager des unités d’enseignement dès la rentrée 2017-2018 puis intégrer ces méthodes dans la maquette pédagogique du master MAREMA qui verra le jour à la rentrée 2018-2019.


    publié le 30/08/2017
  • © J. DEMARTY, IRD HSM: mesures in situ des paramètres physico-chimiques

    Ecole de terrain 3WCA “Water resources in Wet tropics of West-Central Africa”

    Du 2 au 15 septembre 2017 aura lieu l’Université Yaoundé 1 et l’Université de Ngaoundéré organisent conjointement une école de terrain intitulée “Water resources in Wet tropics of West-Central Africa”, axée sur la thématique “La télédétection comme support pour la modélisation hydrologique en Afrique sub-humide”. Les activités de formation seront basées sur deux sites expérimentaux: le bassin du Méfou aux alentours de Yaoundé et la partie active du bassin du Lac Tchad (Cameroun du Nord).


    L’école de terrain 3WCA vise à renforcer la capacité des laboratoires associés au LMI PICASS'EAU et au projet MAREMA à mieux prédire les réponses des ressources en eau face au changement climatique et à l'utilisation des terres dans les tropiques humides d’Afrique centrale et Afrique de l’Ouest. En 2017, la télédétection, les systèmes d'information géographique (SIG) et les techniques de travail sur le terrain seront combinées dans le but d'identifier les zones potentielles des eaux souterraines.


    publié le 30/08/2017
  • La 4e session du MOOC "des rivières et des hommes" est maintenant ouverte aux inscriptions

    Hydrologie, hydraulique et géomorphologie appliquées à la gestion des rivières

    Ce cours aborde la dynamique des rivières aménagées à partir d’exemples de terrain présentant un intérêt avéré tant pour les pays du Sud que du Nord (Bénin, France, Mexique, Vietnam, etc.).


    Les cours débuteront le 3 octobre, donc dépêchez-vous!


    Plus d'informations et inscription »


    publié le 22/06/2017
  • Atelier de maturation de la maquette pédagogique – Cotonou

    L’ensemble des partenaires s’est réuni à Cotonou (Bénin) à la fin du mois de mars 2017 pour un atelier de maturation organisé par l’Université Abomey Calavi. Les 3 jours de travail ont permis d’aboutir à une base de maquette pédagogique pour le tronc commun de la 1e année du futur master MAREMA et à une première réflexion sur les spécialités qui seront proposées en M2. Un travail de réflexion sur les outils innovants qui seront mis en œuvre dans ce master a été lancé et sera testé par les enseignants dès cet été, lors d’une formation de formateurs.


    publié le 17/05/2017
  • Ecole de terrain HYDRARIDE ‘17

    Les universités de Ngaoundéré et de Montpellier organisent du 30 janvier au 9 février 2017, la 6ème édition de l’Ecole de Terrain HYDRARIDE (www.hydraride.fr) avec l’appui technique de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et grâce au soutien financier de l’OSU OREME, de l’IM2E et du programme ERASMUS+ CBHE.

    Cette école de terrain répond à des besoins clairement identifiés : les étudiants européens ont peu de connaissance des réalités du terrain en zone intertropicale, alors que leurs homologues africains souffrent parfois d’un manque de savoir-faire technique.

    Ce dispositif original de formation réunit des étudiants de niveau master et doctorat et des chercheurs et enseignants-chercheurs issus d’universités ou organismes de recherche français et africains. Les objectifs sont à la fois pédagogiques et scientifiques.

    Il s'agit tout d'abord de former les stagiaires aux techniques d’observation, de mesure, d’échantillonnage et d’analyse propres à l’hydrologie, l’hydrogéologie, l’hydraulique, l’hydrogéochimie, la pédologie.

    Il s'agit ensuite d'initier et de développer des activités scientifiques sur le bassin versant de la Mefou qui draine la ville de Yaoundé et de fédérer une équipe spécialisée sur les questions relatives à la Gestion de la Ressource en Eau et des Risques Environnementaux dans les zones urbaines et périurbaines.


    En savoir plus »

    publié le 17/05/2017
  • Lancement du projet MAREMA à Montpellier

    Du 15 au 19 novembre 2016, l’Université de Montpellier a accueilli l’ensemble des partenaires MAREMA en novembre 2016 pour lancer les activités du projet. Cet atelier comprenait deux sessions parallèles :

    - un comité exécutif provisoire réunissant les représentants légaux des établissements partenaires, ou leur représentant, qui visait à finaliser le projet d’Accord de Consortium ;

    - un séminaire des lots d’activités dédié à la cartographie des offres existantes et à la préparation du schéma pédagogique (lot 1) et au cadrage de l'étude d'employabilité (lot 6).


    publié le 17/05/2017